oo Home - AccueilCommunicationNewsServicesInternetMembres associanetContactez-nous
MEDI@SSOS
les associations font la presse - n°: 6 - 2001
Rédiger
un  article
_________________________________________________________________________________
Plan LANG...
Instituteurs et professeurs absents et non remplacés. Une situation qui ne va pas s'arranger puisque les enseignants issus du baby-boom vont bientôt tous partir en retraite. Que vont devenir nos enfants ? 
Jack Lang, notre ministre de l'Education Nationale annonce que 185000 enseignants de la maternelle au lycée, vont être recrutés en 4 ans dont 17300, sur les trois premières années, seront des créations d'emplois de professeurs. D'ici 2005, on nous promet 62000 embauches de professeurs des Ecoles en primaire -sachant qu'entre 1996 et 2000 il n'y en a eu que 46000- et 88000 postes seront mis au concours dans les lycées et collèges. Ce plan coûtera 4 milliards de francs à l'état d'ici 2004 a indiqué Jack Lang. 
Un projet ambitieux qu'on espère voir arriver à terme.
Signé : un  membre d'une association de parents d'élèves
_________________________________________
Abandon
Que diriez-vous si une de vos amies vous annonçait qu'elle avortait ? Rien, qui n'a pas une amie ou une sśur qui a déjà avorté ? Et si elle vous annonce qu'elle est enceinte et qu'elle va abandonner son enfant en accouchant sous X ? Votre jugement va vous pousser à lui demander "Comment peux-tu faire une chose pareille ?" Pourtant elle ne le tue pas, elle ne se sent pas capable d'assumer cet enfant mais elle lui laisse une chance et peut, à cette occasion, faire le bonheur de tous ces couples stériles qui souhaitent adopter un enfant. A méditer.
Géraldine Daval 
Médi@ssos, journal de votre Libre expression... 
 A vos plumes nous attendons vos chroniques,
 vos réactions,  vos informations pratiques et dynamiques.  Pour être entendu et surtout pour s’entendre.Vous retrouverez des articles clairs et sympathiques qui s’adressent à tous. Rédigez nous publierons dans ce journal virtuel. 
l'équipe Médi@ssos.
_____________________________________________
Travail de nuit
On se demande aujourd'hui s'il doit y avoir égalité homme- femme en ce qui concerne le travail de nuit. Comme si des sujets plus important ne méritaient pas d'être débattus. Vous semblez oublier messieurs, mesdames que la responsabilité juridique homme - femme pour les responsables de famille date des années 80. Quand va t'on arrêter la discrimination sexiste. Nous nous posons bêtement la question de l'autonomie des femmes alors qu'elles ont autant que nous leur destin entre leur mains. Le problème n'est pas le sexe ou le travail de nuit ou de jour, mais ce sont les conditions de travail, la précarité, les CDD à "profusion" qui donnent lieu à un turn-over abusif… Tout ceci concerne tout le monde indépendamment du sexe. Vivent les femmes.
Association pour l'emploi des femmes


 

___________________________________________________________________________________________________________________________________
Peine de mort.
Le mouvement, "Contre la peine de mort aux USA", prend une ampleur impressionnante. Il y a quelques jours, un appel a été signé par 420 parlementaires français et a été adressé officiellement adressé aux  gouverneurs des états qui n'ont pas aboli la peine de mort. Une petite parenthèse : lors de cette signature, étaient présents l'ensemble des parlementaires de gauche et de nombreux représentants du centre et de la droite. Quant à la pétition "Lettre ouverte aux américains pour l'abolition de la peine de mort, 500000 signatures ont été recueilli à ce jour. C'est pas mal mais je crois que nous pouvons faire mieux d'autant que cette campagne qui devait s'interrompre le 21 janvier, continue jusqu'au 21 juin 2001. A cette date, se tiendra à Strasbourg, le premier congrès international des abolitionnistes. Il faut s'acharner face à ce "tueur en série" que les américains ont mis inconsciemment à la tête de leur pays. L'association Ensemble contre la peine de mort au Etats-Unis qui a mis en place la pétition,  se donne comme but de soutenir les grandes associations américaines qui luttent pour la réouverture des dossiers de condamnés à mort ayant eu des procès inéquitables et sensibiliser l'opinion internationale. Rejoignez l'association en signant la pétition sur le site : www.ecart-type.com
La peine capitale est intolérable !
 Serge Crespon, Un abolitionniste
Carte Ciné
Je trouve insupportable d'entendre régulièrement, au sujet des cartes Ciné, que les possesseurs ou les créateurs de ces cartes veulent tuer les cinémas indépendants et sont des consommateurs de cinéma "pop-corn".
Sans la carte Pass et avec un budget mensuel de 100 F pour le cinéma, je ne profitais que de deux ou trois séances. Dans le même laps de temps, soit un mois et demi, avec la carte Pass,  j'ai pu voir neuf films. Je n'en regrette aucun et surtout, j'aurai eu beaucoup de difficulté à choisir entre "Esther Kann", "Dancer in the Dark", "In the mood for love", "Merci pour le chocolat"… J'estime que ces films méritent d'être vus et que pour exister, le cinéma, comme un autre art, doit être vu et revu.
Si on créait une carte identique pour les musée, je me ferais sans hésiter un festin de visites.
Un internaute
__________________________________________________________________________________________________________________________________
Le Sida, 20 ans après.

Les médias nous ont fait part il y a plusieurs semaines de l'inquiétude qui plane sur le problème sida : la vente des préservatifs baisse et le taux de séropositifs augmente. Je me suis posé la question suivante : 
Où en est le Sida 20 ans après le début de l'épidémie ?
A l'heure actuelle, on dénombre, en France, environ 150000 séropositifs dont 80000 sous traitement. On nous dit que les français se protègent de moins en moins dans leur vie sexuelle et on sait aussi que les multithérapies ne sont plus si enthousiasmantes pour cause d'effet secondaires. Malgré une meilleur qualité de vie, l'augmentation de la durée de vie du malade qui peut aller de 10 à 15 ans et le recul de la déclaration de la maladie, ces médicaments ont leurs limites. On sait maintenant qu'ils peuvent provoquer une augmentation du cholestérol, l'apparition du diabète et une prise de poids avec modification du corps : joues, bras et jambes s'amincissent tandis que la poitrine et la graisse abdominale augmentent.le VIH mutant enpermanence, 50% des personnes résistent à certains médicaments en cours de traitement. Quant au vaccin préventif, il ne présente pas encore de lueur d'espoir. Des expériences sur des singes ont montré qu'en son état actuel, le vaccin permet de vivre plus longtemps que ceux qui sont contaminés et non vaccinés, mais c'est tout. Les recherches pour le vaccin thérapeutique se poursuivent et les résultats des tests sont attendus cette année. Il semble clair que les spécialistes s'occupe toujours de cette maladie et de ses victimes,  même si le temps paraît long pour ceux qui attendent une solution.Cette situation est donc très préoccupante, mais je tenais à souligner que la recherche médicale avance grâce aux actions des associations qui sont toujours là et actives. On se souvient d'Ensemble contre le Sida qui, le mois dernier, a fait parler d'elle avec l' album "Noël Ensemble", qui organise le Sid action, l'opération "48h pour un vaccin" -, et qui finance des programmes de recherche, de prévention et d'aide aux malades, l'association Aides… Il faut continuer à en parler et à informer pour que les jeunes et moins jeunes ne se croient pas hors d'atteinte. Cette maladie existe toujours et on sait comment faire au mieux pour s'en protéger. Bravo à Sida Info Service, à toutes les associations d'aide et de prévention et à leurs bénévoles.    Bertrand GENAULD - Membre de l'association,  Info-Sida
________________________________________________________________________________________________________________________________

l’info... c’est vous!
Rappelez -vous et profitez-en! Ce journal est le vôtre et  nous avons besoin d’informations pratiques et dynamiques.  Pour savoir et comprendre, être entendu et surtout pour s’entendre.
 
 page précédente / Page suivante
Google
Web associanet.com
Copyright Associanet Marque déposée 1998 - 2011 - Dev:SARL JOINVILLE GESTION