oo Home - AccueilCommunicationNewsServicesInternetMembres associanetContactez-nous
MEDI@SSOS
les associations font la presse - n°: 12- 2010
Rédiger
un  article
_________________________________________________________________________________
Pensez en Francs ou Euro
Depuis quelques annees, les français ont pris conscience du passage à l'Euro et s'interrogent sur les bienfaits. En effet, il n'etait pas possible de n'envisager que deux mois de mise en route imaginer faire marche arriere et demander l'aide de tous, les commerçants, les médias et les campagnes informatives, l'administration, les associations … Il a fallu nous adapter, nous particulier mais aussi les entreprises, durant de nombreux mois pour appréhender cette nouvelle monnaie. Personnellement, j'apprecie de voyager et acheter sans devoir payer les taxes de change. Quant aux mauvaises calculateurs qui prétendent que le francs doit reprendre sa place ou que les deux monnaies doivent "cohabiter" bien qu'en effet on n'a pas eu le choix de s'y mettre ou pas, de toute façon c'est impossible de remettre en question cette monnaie europeenne!
Guillaume Delbart
_________________________________________
DES AVIS PARTAGES... 
DES POINTS DE VUES DIFFERENTS ...  ET VOUS !
Médi@ssos, journal de votre Libre expression... 
 A vos plumes nous attendons vos chroniques,
 vos réactions,  vos informations pratiques et dynamiques.  Pour être entendu et surtout pour s’entendre.Vous retrouverez des articles clairs et sympathiques qui s’adressent à tous. Rédigez nous publierons dans ce journal virtuel. 
l'équipe Médi@ssos.
_____________________________________________
Euro, briques, patates et arnaques
On a eu beau nous distribue des convertisseurs, on nous a affiche les prix en francs et en Euro chez les commerçants, on nous envoie nos factures dans les deux monnaies…Mais qui, aujourd'hui, pense encore au francs meme si beaucoup comptent en anciens francs, en briques ou en patates ! pour comparer et ce rendre compte que tout a augmente
Au fait, ça fais combien 1 euro en Francs, un balle ?
Imaginons un instant que le 1er janvier 2012, un coup de baguette magique nous fasse passer en Francs … J'en doute. et surtout, je ne crois pas une seconde que cette étape économique se passera sans difficulté et nous enfonce encore un peu plus dans la crise.
___________________________________________________________________________________________________________________________________
Qu'est-ce qu'on rigole !
Je voudrai amener un peu de décontraction dans tous ces débats sur la La TV REALITE. 
Pourquoi gaspiller autant d'énergie à s'insurger contre ce phénomène, quand vous-même qui me lisez y passer de nombreuses heures ou ceux qui pretende ne pas regarder, d'autant que le net n'a pas attendu M6 ou TF1 pour proposer à des millions de personnes des webcam, branchées 24 heures sur 24, installées par, on peut le dire, des exhibitionnistes désireux de se faire « matter » à volonté dans leur chambre, leur cuisine, leur salon, leur salle de bain ou leurs toilettes… et il y a pire mais je m'arrêterai là.
Alors, un petit conseil de détente, regardez LA TV en rentrant du boulot, prenez cette histoire au 10ème degré et détendez-vous. Vous verrez, ça marche ! Résumé de la situation : une bande de jeunes gens, volontaires, faut-il le repréciser, vivent dans un décor aseptisé, dans une ambiance qui l'est tout autant, puisqu'ils n'ont aucune idée de ce qui ce passe dehors, que ce soit à côté du loft ou au fin fond de la Patagonie. Ils s'ennuient ferme, donc en profitent pour nous confier leurs pensées profondes : Problèmes de défrisage de cheveux ratés, problèmes de cœur, manque de sexe, problèmes de l'enfance, problèmes de photos, de biberon, d'âne en peluche…Et alors ? Reflet d'une génération qui s'ennuie et qui n'a pas d'ouverture d'esprit plus loin que le bout de son nez ? Pas sûr ! Croyez vous que les productions les laisseraient avoir de vrais sujets de conversation, au risque qu'on ne rigole plus et que les joueurs ne soient pas politiquement corrects, qu'ils se mettent à penser, à réfléchir ou à dire des choses intelligentes ? Non, où serait l'intérêt ! Quand on pense que TF1 a crie au scandale, alors qu'elle aujourd'hui les émissions les plus caustiques et d'autres encore prévues dans ses prochaines grilles de programmes ! Et les anti-Loft qui s'égosillent alors qu'ils ne font que contribuer au succès de l'émission ! Personne n'est obligé de regarder et d'avoir un avis. Les ados rêvent devant la notoriété des "stars factices " si facilement acquise et qui retombera certainement aussi vite qu'un soufflet au fromage sorti du four et préfèrent ce programme à des dessins animés ou des feuilletons violents et sanguinolents ! Ça gêne quelqu'un ? 
Alors, sans devenir assidu, on peut bien prendre en dérision la fabuleuse histoire du loft et des autres et se marrer un bon coup !
Virginie Tores
Après L’eurolangue !
La Commission européenne a finalement tranché : après la monnaie unique, l'Union européenne va se doter d'une langue unique, à savoir... le français.
Trois langues étaient en compétition:
Le français (parlé par le plus grand nombre de pays de l'Union), l'allemand 
(parlé par le plus grand nombre d'habitants de l'Union) et l'anglais (langue internationale par excellence).
L'anglais a vite été éliminé, pour deux raisons : l'anglais aurait été le cheval de Troie économique des Etats-unis; et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco-allemand en raison de leur légendaire réticence à s'impliquer dans la construction européenne. Le choix a fait l'objet d'un compromis, les Allemands ayant obtenu que l' orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser, soit réformée, dans le cadre d'un plan de cinq ans, afin d'aboutir à l'eurofrançais.
1. La première année, tous les accents seront supprimes, les sons actuellement distribués entre "s", "z", "c", "k" et "q" seront repartis entre "z" et "k", ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la 
konfuzion aktuelle.
2. La deuzieme annee, on remplazera le "ph" par "f", ze ki aura pour effet de rakourzir un mot komme "fotograf" de kelke vingt pour zent.
3. La troizieme annee, des modifikations plus draztikes zeront pozibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l'etaient: touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des "e" muets, zourz eternel de konfuzion, en efet, tou kom d'autr letr muet.
4. La katriem ane, les gens zeront devenus rezeptifs a des changements majeurs, tel ke remplazer "g" zoi par "ch", zoi par "j", zoi par"k",zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l'ekritur de touz.
5. Duran la zinkiem ane, le "b" zera remplaze par le "p" et le "v"zera lui auzi apandone, au profi du "f". Efidamen, on kagnera ainzi pluzieur touch zu le klafie. Un foi ze plan de zink an achefe,l'ortokraf zera defenu lochik, et le chen pouron ze komprendr et komunike. Le ref de l'Unite kulturel de l'Europ zera defenu realite!
Kro Pizou a fou touz ! à pluz -  DANIEL
__________________________________________________________________________________________________________________________________
Luttons contre la pollution du petit écran
Depuis quelques mois, la TV realite fait couler bcp d'encres et LE sujet de débat. Tout le monde s'exprime sur ce phénomène, téléspectateurs, sociologues, psy, présentateurs de radio et de télé, journalistes, donnent leur avis sur ce spectacle affligeant. Moi aussi !Car derrière le voyeurisme - nous sommes tous un peu voyeurs, reconnaissons le tout de même - se cache l'humiliation. Quoi de plus humiliant que de se retrouver "à poil" devant des gens habillés et cachés. La nudité est autant morale que physique, des caméras dans tous les coins et recoins des espaces de vie, jusque dans les douches (vous prenez votre douche habillé, vous ?), le temps d'eau chaude limité pour obliger les participants à se doucher ensemble, aucune intimité (les animaux des zoos sont bien mieux traités car on leur aménage toujours des espaces isolés), rien pour écrire, pas de télé, de radio, de téléphone, de musique ou de livres, reflet d'une existence vide de pensée, de non-vie, qui a comme prétexte faussement sans danger, le jeu. Ces jeunes gens, volontaires pour la gloriole, ne sont que les cobayes d'une expérience de vie commune, très instructive pour les psychologues et les sociologues qui retrouvent là de grands thèmes d'études comme la manipulation, le voyeurisme, l'hypocrisie, la sincérité, les plaisirs pervers ou l'exhibitionnisme ; bref, le fonctionnement humain, que ce soit dans le loft où à l'extérieur. Les jeunes gens sont enfermés et isolés du reste de l'humanité, sans activité pratiquement, chacun de leurs gestes est disséqué par des téléspectateurs inconnus d'eux, et qui décident de leur sort (élimination ou non). Ces scènes de vie que l'on nous montre sont vides et ne représentent que ce que veut bien nous montrer la chaîne qui diffuse en léger différé, afin d'éviter de montrer au public les rébellions, les agacements, les ras-le-bol, des uns et des autres, les insultes dirigées vers le présentateur de l'émission ou la production, la remise en cause du jeu lui-même. Tout ça pour quoi ? Pour gagner coûte que coûte et devenir des stars. Illusion bien entretenue, je suppose, par la production ! Qu'importe le prix à payer. Seulement, ce jeu va devenir au fil des semaines, de plus en plus violent et traumatisant. Il faut faire quelque chose pour eux, pour lutter contre cette humiliation, cette violence, et agir contre la pollution du petit écran. Il faut créer une association, faire circuler une pétition, envoyer des dons, etc., comme on le fait pour lutter contre l'humiliation des femmes afghanes, des kurdes, des berbères, des tibétains, pour soutenir les inondés de la Somme ou les SDF. Même si certains disent : ils l'ont voulu, ils sont consentants ! Peut-être, mais connaissaient-ils toutes les règles de ce jeu en signant leur contrat ?                                                               Je suis membre de plusieurs associations de défense

________________________________________________________________________________________________________________________________

l’info, c’est vous! et les avis sont partagés...
Rappelez -vous et profitez-en! Ce journal est le vôtre et  nous apprécions vos réflexions dynamiques.  Pour savoir et comprendre, être entendu et surtout pour s’entendre.
 
 page précédente / Page suivante
Google
Web associanet.com
Copyright Associanet Marque déposée 1998 - 2011 - Dev:SARL JOINVILLE GESTION